Moyen Âge

Ambroise de Karoles ou « L'art mûr de l'armure de Milan à Bordeaux »

Un armurier milanais à la fin du Moyen Âge en plein pays de Benauge (Entre-deux-mers - Gironde)
Reproduction d'une armure médiévale milanaise de Churburg, réalisée sur le modèle d'une armure historique du XIVᵉ siècle, actuellement exposée au château de Churburg, à luderno (Schluderns, Tyrol du sud, Italie, Province de Bolzano ; collection privée) #Terressens
Reproduction d'une armure médiévale milanaise de Churburg, réalisée sur le modèle d'une armure historique du XIVᵉ siècle, actuellement exposée au château de Churburg, à luderno (Schluderns, Tyrol du sud, Italie, Province de Bolzano ; collection privée)
FR2643 folio 165 #Terressens
Carte d'État-Major sur laquelle figure « Larmure »

S'il est un moyen de s'évader, voire de s'égarer plaisamment, c'est celui de la lecture des cartes, fussent-elles de papier ou désormais sur écran après numérisation.

Partons de Bordeaux et suivons Garonne¹ jusqu'à Cadillac. De là, en rive droite, quittons le fleuve pour remonter pendant quelques kilomètres le modeste ruisseau de l'Euille de manière à atteindre peu avant et en aval de la commune d'Escoussans, un lieu-dit en bord de rivière appelé « Larmurey » ou « Larmure » sur des supports plus anciens dont les premières cartes d'État-Major établies entre 1820 et 1866 (carte ci-contre).

L'appellation « Larmure » s'explique aisément à la seule lecture des minutes du notaire qui officiait en 1490, quand devant lui fut signée l'acquisition du lieu - comprenant moulin et logis - au profit du sieur Ambroise de Karoles, armurier de son état et originaire de Milan en Italie.

1399, le comte Derby, vient en armure à Londres, arrêter le roi Richard II (appelé aussi Richard de Bordeaux) auquel il succèdera sous le nom d'Henry IV (BN manuscrit FR2346 (Chroniques de Jean Froissard de 1389 à 1400) folio 323v (enluminure) & folio 324r (texte)) #Terressens

En cette fin de quinzième siècle, le métier d'armurier n'a pas le même sens qu'aujourd'hui car il ne concerne que la conception et la réalisation d'armures, lesquelles tiennent lieu d'équipement guerrier défensif et, pour les puissants, de tenue d'apparat dont les plus grands spécialistes œuvrent et forgent depuis plus d'un siècle dans les contrées milanaises.

Dans ses chroniques, Froissard cite le comte anglais Derby - futur roi d'Angleterre - à qui le seigneur de Milan envoie à Londres en 1397 quatre de ses meilleurs ouvriers en « quand le dit chevalier eut avisé et choisi toutes les armures tant de plates que de mailles ».

1399, le comte Derby, vient en armure à Londres, arrêter le roi Richard II (appelé aussi Richard de Bordeaux) auquel il succèdera sous le nom d'Henry IV (BN manuscrit FR2346 (Chroniques de Jean Froissard de 1389 à 1400) folio 323v (enluminure) & folio 324r (texte)) #Terressens
1399, le comte Derby, vient en armure à Londres, arrêter le roi Richard II (appelé aussi Richard de Bordeaux) auquel il succèdera sous le nom d'Henry IV (BN manuscrit FR2346 (Chroniques de Jean Froissard de 1389 à 1400) folio 323v (enluminure) & folio 324r (texte))
Parallèlement, le poète Eustache Deschamps (1340-1406) atteste de la qualité des armes forgées à Bordeaux.
« Fers de glaives et dagues de Bordeaux »  BN manuscrit FR 840 folio 385v #Terressens
« Fers de glaives et dagues de Bordeaux »
BN manuscrit FR 840 folio 385v
BN manuscrit FR 840 folio 350r #Terressens
BN manuscrit FR 840 folio 350r

Le poète récidive dans une ballade où Milan et Bordeaux se côtoient.

Autre ballade de la malédiction sur ceux qui requièrent à faire armes

« De males dagues de Bordeaux
Et d'épées de Clermont
De dondaines
² et de couteaux
D'acier qui a Milan se font
De croquepois
³, de fer de lance,
D'archegaie
qu'on jette et lance,
De fauchards, espadons
, guisarmes
Puist il avoir plaine sa pance,
Qui me requerra de faire armes. »

Les armuriers aquitains ont beaucoup à apprendre de leurs pairs milanais. C'est pourquoi Ambroise de Karoles est invité à Bordeaux en 1485 avec trois autres armuriers pour transmettre leur expertise et parfaire la renommée locale.

La précédente complainte du poète à l'endroit des armuriers ne décourage par Ambroise de Karoles dont le talent et le sens des affaires surpassent ceux des trois autres. Après cinq années de collaboration, il décide de travailler seul et s'installe à Escoussans.

En cette fin de quinzième siècle, les armures n'ont plus grand chose à voir avec les premières protections des chevaliers. Haubergeons et brigandines, puis vêtements de maille ont été peu à peu remplacés par des premiers éléments en plaques de fer et d'acier, d'abord en Italie au début du quatorzième siècle, puis un demi-siècle après dans les pays voisins (le retard est notamment dû au coût des réalisations italiennes).
BN manuscrit FR 2646 folio 21 et BN manuscrit FR 2643 folio 97v #Terressens
BN manuscrit FR 2646 folio 21 et BN manuscrit FR 2643 folio 97v

Dans la conception et la réalisation d'une armure, outre les exigences esthétiques, doivent être garanties au commanditaire, protection maximale, souplesse et dans une moindre mesure légèreté. Il en résulte un assemblage complexe de pièces métalliques, notamment pour limiter les points faibles que sont les articulations que l'ennemi ne manquera pas de viser et toucher, qu'il ait épée, dague, poignard, hache, masse ou fléau d'armes et autres délices médiévaux dont la sinistre miséricorde.

Ainsi à la seule pièce solide initiale qu'est le heaume qui protège la tête, s'accroche le gorgerin ou haussecol, lequel fait le lien avec la cuirasse sur laquelle s'agglomèrent épaulières, cubitières, brassards, gantelets, cuissards, genouillères et jambards et enfin grèves et solerets (bottes de fer).
1507, Louis XII part en expédition pour mater les rebelles de Gènes (BN manuscrit FR 5091 folio 15v) #Terressens
1507, Louis XII part en expédition pour mater les rebelles de Gènes
(BN manuscrit FR 5091 folio 15v)

Au seizième siècle, les armures complètes seront progressivement allégées puis délaissées sur les champs de bataille.

Elles serviront encore pour l'apparat, notamment lors de joutes et tournois où il convient de faire bonne figure.

Scène de tournoi (Manuscrit anglais BL Cotton MS Julius E IV/3 folio 11v) #Terressens
Scène de tournoi
(Manuscrit anglais BL Cotton MS Julius E IV/3 folio 11v)

Hervé Berteaux
La Gazette

Notes :
¹ Point d'article devant le fleuve « Garonne » que ses riverains, encore aujourd'hui et depuis la nuit des temps, considèrent comme une personne, voire comme une divinité
² Machine pour lancer des pierres
³ Tranchant d'un côté, masse de l'autre
⁴ Petite lance de jet des archers
⁵ Grande et large épée

Boutique #Terressens

Moyen Âge européen

Qui n'a pas rêvé d'être un jour ce chevalier, pourfendeur de dragons, héros des champs de batailles, combattant aguerrit, stratège et visionnaire, craint et aimé. Période de renouveau et de découvertes, précurseur des révolutions commerciales et intellectuelles, le Moyen Age est un formidable terrain de jeux pour qui sait s'ouvrir aux passions, aux grandes épopées, à l'engagement et à l'Histoire. Du roi Arthur aux Templiers, l'épée a toujours été le signe distinctif du Chevalier. Transmise de père en fils, offerte par le seigneur, dédiée à une cause, son symbole a traversé le temps pour arriver à vous aujourd'hui. Et parce que le Moyen Age ne se limite pas aux combats, laissez-vous embarquer dans la découverte d'ouvrages à feuilleter et de châteaux et de lieux à visiter.

#Terressens est là pour vous accompagner sur ce chemin de découvertes, de passions et de Sens. Entrez dans notre Monde et rêvez avec nous.

Restons en contact

Nous éditons une lettre d'information mensuelle. Celle-ci regroupe des informations sur les nouveautés, les approvisionnements... mais également des informations sur l'histoire et l'archéologie. Informative et culturelle avant d'être commerciale, la lettre d'information #Terressens s'adresse à tous les passionnés des thèmes que nous abordons avec notre sélection d'objets de collection. Vous pouvez vous désabonner à tout instant en cliquant sur ce lien.
Merci pour votre inscription.

A bientôt.

Forum

FACEBOOK COMMENTS WILL BE SHOWN ONLY WHEN YOUR SITE IS ONLINE

#Terressens | Histoire & Patrimoine 2.0
Create awesome websites!
Adresse

Studio #Terressens
7, avenue du Mas rouge
34670 Baillargues - France

Contacts

E-mail : studio@terressens.com
Téléphone : 04 67 54 26 71