Moyen Âge & croisades

La croisade oubliée

1239… Dans un contexte géopolitique incertain, Jérusalem, en paix fragile depuis dix ans, est de nouveau menacée. Le pape Grégoire IX appelle à la croisade.
À sa tête, Thibaut IV, comte de Champagne, roi de Navarre, chevalier et... poète !
Thibaut IV de Navarre - BN fr 12615 folio 1r | Histoire des croisades médiévales | #Terressens
Thibaut IV de Navarre - BN fr 12615 folio 1r
« Malgré la noblesse de mes titres et la reconnaissance de mes pairs - les barons français -, je n'imaginais pas que me soit confié un jour le commandement d'une croisade.

D'autant que j'étais déjà et sans nul doute davantage renommé pour mes prouesses poétiques que pour celles chevaleresques. Il suffisait de venir à Troyes, en ma cour, pour constater que j'accueillais favorablement tous jeunes nobles et chevaliers qui savaient "trouver" rimes et mélodies, que d'aucuns appelaient trouvères.

Cependant quant le pape Grégoire IX me fit quérir, je n'eus aucun instant de doute et acceptai la sainte mission avec enthousiasme.

Berne codex 389 folio 58r - musique non notée
Thibaut IV - Berne codex 389 folio 58r
Frédéric II et Al-Mâlik lors de la signature du traité « nuova cronica » de Giovanni Villani XIVᵉ s. - manuscrit du Vatican : Chigiano LL VIII 296 folio 75r
Frédéric II et Al-Mâlik
lors de la signature du traité
« nuova cronica » de Giovanni Villani XIVᵉ s.
Manuscrit du Vatican : Chigiano LL VIII 296 folio 75r

Je veux m'en aller au glorieux tournoi, outre la mer, où est la gent sans foi qui a tant fait souffrir Jésus-Christ.

J'aurais pu m'étonner d'être choisi à la place de l'empereur Frédéric II qui, en 1229, à la fin de la précédente croisade, avait obtenu du sultan Al-Mâlik, une trêve de dix ans concernant le royaume Franc de Jérusalem.

Mais l'échéance étant proche, bien des choses avaient changé. Le sultan, lequel aurait probablement renouvelé le traité, était décédé (1238), occasionnant une guerre de succession entre ses fils et, par conséquent, une forte instabilité politique pouvant remettre en cause la paix des Hiérosolomitains.

Autre faiblesse émanant de notre camp, il y avait tant de querelles de pouvoirs et de désaccords entre puissants qu'en dix ans, il n'avait même pas été possible de s'accorder pour reconstruire les murailles de Jérusalem.

Autant de fragilités ne pouvaient qu'inquiéter le pape, d'où sa décision de convoquer une nouvelle croisade, idée qui ne séduisait pas Frédéric II.

Dans la chronique de Nuremberg (fin XVᵉ s. folio 17r) les murailles sont reconstruites
- Dans la chronique de Nuremberg (fin XVᵉ s. folio 17r) les murailles ont été rebâties -
L'empereur préférait user de la voie diplomatique, en jouant notamment sur les nombreuses divisions des parties adverses, à seules fins d'obtenir une reconduction de la paix. Son principal argument, outre d'éviter la guerre, était qu'il redoutait que l'annonce de la croisade réunifie les musulmans et les motive à reconquérir Jérusalem.
« nuova cronica » de Giovanni Villani XIVᵉ s. - manuscrit du Vatican : Chigiano LL VIII 296 folio 74r
« nuova cronica » de Giovanni Villani XIVᵉ s.
Manuscrit du Vatican : Chigiano LL VIII 296 folio 74r

Grégoire IX ne tint pas compte de son avis. Il appela à la croisade, écartant de fait Frédéric II de tout commandement. Cette décision autoritaire n'était qu'une illustration supplémentaire des rapports exécrables qu'entretenaient le pape et l'empereur, le premier ayant même excommunié le second ! (mars 1239)

Faute du soutien de l'empire, le pape choisit les barons français pour mener la sainte entreprise et ce fut grand honneur pour moi d'en prendre la tête.

Il ne me restait plus qu'à exhorter mes hommes dont mes fidèles compagnons de la cour de Champagne.

« Seigneurs, sachez-le, celui qui ne s'en ira pas maintenant en cette terre où Dieu fut mort et vivant, et qui ne prendra pas la croix d'outre-mer, avec paine ira en paradis. » - Thibaut IV - BN Fr846 folio127r
Thibaut IV - BN Fr846 folio127r

Seigneurs, sachez-le, celui qui ne s'en ira pas maintenant en cette terre où Dieu fut mort et vivant, et qui ne prendra pas la croix d'outre-mer, avec paine ira en paradis.

Aucun baron n'hésita. En août 1239, nos navires quittèrent Marseille et Aigues-Mortes.
Et malgré quelque peine quant à quitter nos êtres chers, nous comptions sur leur amour pour être encore plus forts.

Dieu ! Pourquoi fut la terre d'outremer qui, tant d'amants aura séparés.

Dame [...] salut vous demande d'outre la mer salée.

BN Fr846 folio127r - Chiguiano LVIII 296 folio 106r
BN Fr846 folio127r - Chiguiano LVIII 296 folio 106r

Ainsi parvînmes-nous en terre sainte, sûr de notre invinciblilité.

Malheureusement, comme l'avait pensé Frédéric II, notre arrivée et mon refus de conclure la moindre alliance avec l'ennemi, firent qu'un émir marcha sans tarder sur Jérusalem et s'en en empara, affaiblissant davantage, le peu de défenses que la ville possédait encore.

Saladin et ses troupes victorieuses (fin XIIᵉ siècle) - BN FR 22495 folio 283r
Saladin et ses troupes victorieuses (fin XIIᵉ siècle)
BN FR 22495 folio 283r

J'eus aussi à déplorer de nombreuses mésententes au sein de mes troupes et de celles déjà en place en terre sainte. Il y eut enfin, ces jalousies qui conduisirent à la débâcle de Gaza, a contrario de mes ordres de ne pas y aller.

Le résultat fut édifiant : des morts par centaines et six cents prisonniers qui ne furent libérés à la fin de la croisade que contre rançon.

« Si l'Hôpital et le Temple et les frères chevaliers eussent donné exemple aux gens de chevaucher, notre grande chevalerie ne serait pas en prison. » - Philippe de Nanteuil - BN FR 22495 folio 283r
Philippe de Nanteuil - BN FR 22495 folio 283r

Parmi eux, un de mes fidèles vassaux en Champagne, Philippe de Nanteuil dont je comprends encore l'amertume.

Si l'Hôpital et le Temple et les frères chevaliers eussent donné exemple aux gens de chevaucher, notre grande chevalerie ne serait pas en prison.

Nous retournâmes enfin dans nos fiefs en 1241, à l'issue d'une croisade peu glorieuse.

Nous obtînmes cependant le renouvellement de la paix pour Jérusalem. Mais il y eut si peu d'unités entre nous, porteurs de la croix, que j'en conserve un âpre arrière-goût. »
« Une si haute baronnie ! Quand de France fut partie, on disait que c'était la fleur du monde en seigneurie. » anonyme - BN FR 22495 folio 283v
« Une si haute baronnie ! Quand de France fut partie, on disait que c'était la fleur du monde en seigneurie. »
Anonyme - BN FR 22495 folio 283v
En 1244, Jérusalem est reprise. Une nouvelle croisade est lancée que les livres d'histoire retiennent comme septième. Menée par Louis IX, elle met entre parenthèses, la croisade de Thibaut IV, encore appelée « croisade des barons ».

De nouveau exulte-ton !

Tou li mons doit mener joie […] Li roi de France est croisiés (dans une chanson anonyme - Cambridge Dd XI 78 folio 196)
« Comment le roy Louis […] alla au grand ost outre-mer contre les sarrazins » (BN FR 22495 folio287r)
« Comment le roy Louis [...] alla au grand ost outre-mer contre les sarrazins »
(BN FR 22495 folio287r)

Hervé Berteaux
La Gazette

N.D.L.R. : les textes en gras correspondent aux manuscrits illustrant l'article

Boutique #Terressens

Collection de Casques, heaumes et pièces d'armure médiévale

Chemise, gambison, cotte de maille, haubert, tabard ou cape...
Calot, cervelière, heaume ou casque...
Épée à une main ou à deux mains...
Bouclier ou dague...
Finalement, est-ce l’équipement qui fait le chevalier ou est-ce le chevalier qui donne vie à son équipement ?
Même si au fil du temps les métaux ont évolué, même si les formes se sont modifiées, le symbole n'a jamais changé : préserver son combattant, combattre l'ennemi, appartenir à un clan ou une communauté mais surtout afficher haut et fort son identité !
Inventez-vous ou ré-inventez-vous si besoin, mais n'oubliez pas qui vous êtes.

Restons en contact

Nous éditons une lettre d'information mensuelle. Celle-ci regroupe des informations sur les nouveautés, les approvisionnements... mais également des informations sur l'histoire et l'archéologie. Informative et culturelle avant d'être commerciale, la lettre d'information #Terressens s'adresse à tous les passionnés des thèmes que nous abordons avec notre sélection d'objets de collection. Vous pouvez vous désabonner à tout instant en cliquant sur ce lien.
Merci pour votre inscription.

A bientôt.

Forum

FACEBOOK COMMENTS WILL BE SHOWN ONLY WHEN YOUR SITE IS ONLINE

#Terressens | Histoire & Patrimoine 2.0
Create awesome websites!
Adresse

Studio #Terressens
7, avenue du Mas rouge
34670 Baillargues - France

Contacts

E-mail : studio@terressens.com
Téléphone : 04 67 54 26 71