Moyen Âge

L'homme armé

Le temps d'une chanson éructée au fond d'une taverne, que lui soit donné épée, lance et tout autre arme d'attaque ou de défense, qu'il soit couvert d'un heaume, aussi d'un haubergeon. Que la mélodie soit entraînante, facile à retenir au point d'envahir l'esprit, qu'elle retentisse telle une sonnerie de trompette et que le rythme rappelle le choc des armes. Ecce homo, voici l'homme, l'homme armé qu'on chantera pendant des siècles !
L'homme armé prend place sur sa musique - in Alte Armatur und Ringkunst (Hans Takhoffer 1549) et I-Rvat MS capp.Sist 34 (début XVIᵉ siècle) #Terressens
L'homme armé prend place sur sa musique
in Alte Armatur und Ringkunst (Hans Takhoffer 1549) et I-Rvat MS capp.Sist 34 (début XVIᵉ siècle)
in chansonnier Mellon (fin XVᵉ siècle - Beinecke Library, New Haven USA) #Terressens
in chansonnier Mellon (fin XVᵉ siècle - Beinecke Library, New Haven USA)

L'homme, l'homme, l'homme armé, l'homme armé,

l'homme armé doibt on doubter.

On a fait partout crier [Que chascun se viegne armer], à l'assaut
D'un haubregon de fer, l'homme, l'homme, l'homme armé, l'homme armé, l'homme armé doibt on doubter.

Dans cette version, le texte original [en grisé] a été remplacé par « à l'assaut ».

in manuscrit Amb. 317b (Mendel I) Stadtbibliothek Nürnberg (1484) #Terressens
in manuscrit Amb. 317b (Mendel I)
Stadtbibliothek Nürnberg (1484)

Origine...

Moitié du quinzième siècle, une chanson anonyme, aux paroles profanes, devient extrêmement populaire dans toute l'Europe occidentale.

Son origine est incertaine. Une hypothèse semble cependant s'affirmer. Cette chanson à la mélodie claironnante aurait été composée au fond d'une taverne de Cambrai dont elle emprunterait en partie le nom : La maison de l'homme armé. Rien n'est moins sûr mais l'idée est plaisante, d'autant que, non loin de l'estaminet, réside un des plus grands compositeurs du siècle, Guillaume Dufay (1397-1474) qui va comme beaucoup d'autres contribuer à son essor, pour le moins inattendu.

in Canti B imprimé à Venise en 1502. Autre compositeur célèbre, Josquin Després (1440-1521) s'inspire de l'homme armé et propose une version à quatre voix avec dessus... #Terressens
in Canti B imprimé à Venise en 1502. Autre compositeur célèbre, Josquin Després (1440-1521) s'inspire de l'homme armé et propose une version à quatre voix avec dessus (on ne dit pas encore soprano), tenor, altus (alto) et basse. « L'homme armé » a la faveur, par le premier imprimeur de musique, le Vénitien Ottaviano Petrucci, de figurer dans une compilation de chansons harmonisées. Cette présence confirme la popularité de l'air en question. L'absence de paroles pourrait faire penser que la chanson est si populaire qu'il n'est point besoin de les mentionner. Il est cependant plus probable qu'il s'agit seulement d'une limite technique ou du désir de contenir le morceau sur une seule page.
Sans entrer dans les complexités qui régalent et interrogent les musicologues, il convient de préciser que parmi les méthodes de composition du siècle, tant en musique sacrée que profane, il est d'usage fréquent d'emprunter les mélodies les plus populaires et d'ajouter à la seule voix originale d'autres voix plus graves et plus aiguës pour en faire de subtiles polyphonies (poly = plusieurs).
in FR2691 (BN Paris) Prise de Constantinople en 1453 #Terressens
in FR2691 (BN Paris) Prise de Constantinople en 1453

Comme le prouve cet exemple, le texte est plus ou moins préservé. Il peut être également reproduit sur les autres voix, ou complété par d'autres textes qui se superposent comme dans le rondeau attribué supposément à Robert Morton (XVᵉ siècle) où apparaissent de singulières paroles dont l'extrait suivant : Il sera par vous combattu, le (re)doubté Turc [...].

Est-il fait allusion aux auteurs de la prise de Constantinople en 1453, puis de la chute définitive de l'Empire romain d'Orient en 1461 ?

Considérée depuis Cambrai, sous le règne du duc de Bourgogne, Philippe le Bon, qui envisagea un temps une croisade contre les Turcs, la chanson prend une hypothétique dimension dramatique.

in I-Rvat MS Chigi C.VIII.234 (Chigi Codex) - Messe de l'homme armé par Johannes Ockeghem (c1410-1497) #Terressens
in I-Rvat MS Chigi C.VIII.234 (Chigi Codex)
Messe de l'homme armé par Johannes Ockeghem (c1410-1497)

Cela expliquerait le fait que « l'homme armé » acquit une dimension solennelle, voire sacrée qui expliquerait qu'elle inspirera dès la fin du Moyen Âge et pendant toute la Renaissance la création de plus de quarante messes signées par les plus grands compositeurs de leurs temps.

Les messes sont toutes conçues avec cinq mouvements dits ordinaires : kyrie, gloria, credo, sanctus et agnus. Le texte latin remplace évidemment les paroles profanes. Seul le titre « L'homme armé » est mentionné.

in MS.805 (Morgan library New York) Lancelot s'exerce à la quintaine. La tête de Turc n'est pas encore de mise #Terressens
in MS.805 (Morgan library New York)
Lancelot s'exerce à la quintaine. La tête de Turc n'est pas encore de mise

Une autre théorie aborde le sujet sous un angle plus léger, voire satirique à l'endroit des chevaliers quand ils participent à des tournois ou des entraînements. Lors de l'épreuve de la quintaine, pour motiver les chevaliers, la cible mouvante représente parfois le buste et le visage de l'ennemi du moment.

De là proviendrait, depuis le quinzième siècle, l'expression toujours en usage : « la tête de Turc ».

Pour terminer sur une note plus pacifique, attendu que l'homme armé ne se refuse aucun paradoxe, au risque toutefois de frôler l'oxymore, il affirme de nouveau sa présence dans des œuvres contemporaines. En 1999, il est inclus dans une messe pour la paix signée Karl Jenkins en hommage aux victimes de la guerre du Kosovo. En 2019, il inspire Joël Jarventausta qui remporte le premier prix du concours de composition de l'orchestre national d'Île-de-France.

L'homme armé n'est pas prêt de baisser les armes !

Une version recommandée :

L'ensemble Madrigal s'autorise des libertés dans ses arrangements et choix instrumentaux qui chagrineront probablement quelques puristes. Peu importe puisqu'il en résulte une interprétation vivante sûrement plus en phase avec la nature de la chanson et du contexte qui l'a vu naître que des approches plus policées, potentiellement fastidieuses à écouter.

Boutique #Terressens

Moyen Âge européen

Qui n'a pas rêvé d'être un jour ce chevalier, pourfendeur de dragons, héros des champs de batailles, combattant aguerrit, stratège et visionnaire, craint et aimé. Période de renouveau et de découvertes, précurseur des révolutions commerciales et intellectuelles, le Moyen Age est un formidable terrain de jeux pour qui sait s'ouvrir aux passions, aux grandes épopées, à l'engagement et à l'Histoire. Du roi Arthur aux Templiers, l'épée a toujours été le signe distinctif du Chevalier. Transmise de père en fils, offerte par le seigneur, dédiée à une cause, son symbole a traversé le temps pour arriver à vous aujourd'hui. Et parce que le Moyen Age ne se limite pas aux combats, laissez-vous embarquer dans la découverte d'ouvrages à feuilleter et de châteaux et de lieux à visiter.

#Terressens est là pour vous accompagner sur ce chemin de découvertes, de passions et de Sens. Entrez dans notre Monde et rêvez avec nous.

Restons en contact

Nous éditons une lettre d'information mensuelle. Celle-ci regroupe des informations sur les nouveautés, les approvisionnements... mais également des informations sur l'histoire et l'archéologie. Informative et culturelle avant d'être commerciale, la lettre d'information #Terressens s'adresse à tous les passionnés des thèmes que nous abordons avec notre sélection d'objets de collection. Vous pouvez vous désabonner à tout instant en cliquant sur ce lien.
Merci pour votre inscription.

A bientôt.

Forum

FACEBOOK COMMENTS WILL BE SHOWN ONLY WHEN YOUR SITE IS ONLINE

#Terressens | Histoire & Patrimoine 2.0
Create awesome websites!
Adresse

Studio #Terressens
7, avenue du Mas rouge
34670 Baillargues - France

Contacts

E-mail : studio@terressens.com
Téléphone : 04 67 54 26 71